Coup de ♡·Critiques

Outlander (I) : Le Chardon et le tartan

51gke23mifl-_sx340_bo1204203200_
Auteure : Diana Gabaldon
Éditeur : Hugo Roman
Collection : J’ai Lu
Parution : 1995
Pages : 853
EAN: 9782290065242

L’histoire se déroule en 1945. Claire passe ses vacances en Ecosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre Mondiale au côté de son mari, Franck, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade dans la lande écossaise, la jeune femme se retrouve catapultée deux cent ans en arrière. La voilà plongée dans une Ecosse où la guerre fait rage entre les Anglais et les Highlanders. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois?

Mon avis:

Cette saga me faisait de l’œil depuis un petit moment déjà et c’est tout naturellement que je l’ai choisie dans ma PAL* pour cet été. J’attendais beaucoup de cette lecture tout simplement parce que, même si cette suite de roman date des années 1990, il semblait qu’Outlander était revenu « à la mode » et cela faisait quelques temps que j’en entendais parler partout.  De plus, cette saga a donné suite à une série qui fait événement aux USA: il était tout naturel que je me forge ma propre opinion de ce tome 1.

Ma lecture a plutôt bien commencé et ce, même si les cent premières pages ne sont pas très palpitantes. Il est vrai que l’intrigue principale est assez longue à venir et que le rythme global du roman est lent. Cependant, j’ai vraiment accroché à cet univers et c’est avec un grand plaisir que j’ai dévoré ce premier tome.

Concernant les personnages, l’histoire n’était pas gagnée. En effet, j’ai vraiment eu du mal à accepter celui de Claire qui est pourtant et le personnage principal et le narrateur du récit puisque oui, c’est un livre écrit à la première personne. J’ai trouvé son caractère barbant,  tête à claque et surtout irritant dès le départ. Cependant, j’ai trouvé son caractère beaucoup plus intéressant lorsque l’histoire commence à se mettre en place; à savoir à partir du moment où elle se retrouve en 1743. C’est un personnage qui évolue en fonction de son contexte et des rencontres qu’elle fait. Au final, on finit par accepter Claire voire même par  l’apprécier.

Un personnage qui m’a beaucoup plus, c’est celui de Murtagh. Et oui, tu pensais que j’allais parler de Jaime: je vais y venir, ne t’en fais pas. Murtagh est le style de personnage que j’adore par excellence. Peu loquace, sûr de lui, insociable et torturé en silence. On peut lui faire confiance dans n’importe quelle situation: c’est quelqu’un de très loyal qu’il vaut mieux avoir dans son camp. Même si au début du roman c’est un personnage assez secondaire voire en arrière plan, on comprend vite qu’il est d’une importance capitale à notre poursuite dans la lecture. Et c’est là une des grandes qualités de ce premier tome: les personnages que l’on pourrait juger de principaux ne le sont pas forcément tandis que d’autre, comme Murtagh par exemple, sont d’une précieuse importance tant pour l’histoire que pour la trame mais également aussi pour les liens qui vont se former entre les autres personnages.

Les autres personnages tels que Jaime, Dougal ou Colum, par exemple (pour ne pas tous les citer) ne m’ont pas plus émoustillé que cela. Je m’explique: même si c’était bien vu de la part de l’auteur d’élargir son public cible en créant l’histoire d’une femme prisonnière d’une sorte de maléfice temporel qui tombe malgré elle éperdument amoureuse d’un magnifique guerrier, il n’en reste pas moins que c’est un schéma trop souvent vu, vu et revu. J’aurai apprécié que ces personnages soient un peu plus travaillés, que l’auteur mette en oeuvre d’autres critères pour rendre son histoire un peu moins banale concernant la romance. Parce que oui, même si cela me déchire le cœur de l’avouer, le tome 1 est fortement basé sur une romance au détriment de l’aspect historique qui moi, me fascinait et me mettait beaucoup plus en haleine. Et c’est en axant l’histoire sur cette romance assez niaise notamment que Dougal et  Colum, les deux grands personnages stratèges et fouines (à l’image de Littlefinger dans Game Of Thrones) sont tombés en désuétude. Il y avait pourtant là un très bon potentiel.

J’ai vraiment adoré ma lecture et ce pavé ne m’a aucunement fait peur: je l’ai d’ailleurs dévoré en à peine 3 jours de temps. Je le recommande très largement et j’ai hâte de voir l’évolution de cette histoire à travers les autres tomes que je pars immédiatement acheter. C’est un véritable coup de cœur malgré quelques points nuancés. Autant dire que j’en attends beaucoup mais alors beaucoup du tome 2.

Ma note: ❤️❤️❤️❤️❤️

*PAL : Pile à lire

Publicités

3 réflexions au sujet de « Outlander (I) : Le Chardon et le tartan »

  1. J’écoute seulement la série télévisée pour le moment et j’adore Outlander. Si tu as vu la série tv, la trouves-tu bien adaptée? Il faudrait bien que je me plonge dans cette belle série 🙂

    J'aime

    1. Je suis pour ma part en train de terminer le quatrième tome d’Outlander et j’ai également fini la deuxième saison de la série télévisée. Et franchement… Elle est excellente! Je la trouve très fidèle aux livres, vraiment très bien construite. Cependant, j’ai été un peu déçue de la première saison qui se penche trop sur le côté romantique en laissant de côté le caractère historique qui est vachement plus présent dans le livre. Et puis, on va pas se mentir, les livres sont quand même beaucoup plus complet, comme toujours :). Contrairement aux livres où j’ai préféré le premier tome que le second, j’ai plus apprécié la deuxième saison que la première. En tout cas, vivement la saison 3 !

      J'aime

  2. Outlander, je crois que je n’ai jamais eu un aussi immense coup de coeur pour une saga, sauf Harry Potter bien entendu. Chaque tome est tellement poignant et immersif que je ressors toujours meurtri par sa lecture.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s