Critiques

Miss Perigrine et les enfants particuliers (I)

missperegrinet1
Auteur : Ransom Riggs
Éditeur : Librairie Générale Française
Collection : Le Livre de Proche Jeunesse
Parution : 2016
Pages : 437
EAN: 9 782019 110154
Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ». Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…
Mon avis:
Je continue mes lectures du mois d’Octobre avec un livre qui me faisait envie depuis un petit moment déjà: Miss Perigrine et les enfants particuliers. Intéressée depuis le début de l’année 2016, je ne cessais de le regarder avec envie chaque fois que je passais à la fnac jusqu’à ce que je craque inévitablement en début de mois. C’est donc très excitée que j’ai entamée ma lecture de ce livre idéal pour ce mois des monstres.
J’aime tout particulièrement la forme du roman; les images et les photos originales d’époque qui agrémente le bouquin au fil de notre lecture est quelque chose de très intéressant et rajoute un petit côté de frisson. Quoi de plus flippant qu’une vieille photo en noir et blanc, sans trucage, que l’auteur à longuement recherché dans les archives de ses amis? A vous foutre la chaire de poule… Ou peut-être est-ce moi qui suis trop froussarde. Toujours est-il que les photos donnent la très nette sensation de faire partie du roman, de suivre l’aventure avec Jacob et de voir de nos propres yeux à quoi ressemble tout ce qui est décrit. Voilà comment rendre réel quelque chose d’imaginaire.
Pour autant, l’histoire débute bien. Le style d’écriture est assez fluide, facile à lire sans pour autant utiliser des tournures simplettes. C’est un roman qui convient parfaitement bien à un jeune adolescent ainsi qu’à  un adulte. L’histoire est entraînante, captivante et ce dès le début. On est directement plongé dans un suspens à couper le souffle et on est aussi curieux que le narrateur lui-même. Comme lui on ne sait rien et on veut chercher à savoir ce que tout cela signifie. Le roman ne commence pas trop vite ni trop lentement: il tient un rythme qui le rend tout à fait crédible et réaliste pour le lecteur. Jacob a le comportement d’un adolescent  de 16 ans et réagit comme tel. J’ai apprécié que le personnage ne se triture pas trop le cerveau dès le début à donner un sens aux paroles de son grand-père et qu’il finisse réellement par penser que d’une part son grand-père n’était qu’un vieillard qui perdait la boule et que d’autre part, lui-même avait un traumatisme suite à la vision d’horreur qu’a représenté le corps de son grand-père recouvert de sang. Cela change des romans où le personnage principal fonce tête baissée dans une histoire à dormir debout sans aucune tentative de réalisme. Ici, Jacob réagit comme tout autre adolescente l’aurait fait en assistant à ce qu’il a vu.
J’ai eu un vrai coup de cœur pour certains personnages comme Jacob ou encore Emma ou Millard. En fait, tous les enfants particuliers sont attachants et ce, même si l’on ne sait rien d’eux. A contrario, je dirais même que c’est ce mystère planant continuellement qui les rend si attachants et intéressants. A voir dans les prochains tomes si leur caractère sera plus poussé et si leur histoire respective sera plus approfondie.
J’ai eu un peu de mal avec le personnage de Miss Perigrine que j’ai trouvé un peu sur-fait et non intriguant. Passer les premières pages de sa présence, je n’ai trouvé aucun intérêt à ce personnage, même s’il a un rôle plus que déterminant dans le roman. Là aussi, à voir comment évoluera ce personnage dans le tome 2.
Emma, quant à elle, tient une place importante: c’est elle qui fait la liaison entre la romance (et donc le côté romantique) et le monde des particuliers, si dangereux et intriguant soit-il.
Pour conclure, c’est un livre que j’ai réellement apprécié puisque j’ai mis à peine plus d’une journée à le lire. C’est un roman riche en suspens, en mystères et en frissons. La présence des photos donnent un caractère très intéressant au bouquin et c’est une particularité que j’ai beaucoup aimé. Friande du genre fantastique je n’ai pas été déçue. Cependant, ce n’est pas un coup de cœur compte tenu de mes réticences pour les caractères de certain personnages qui n’ont pas été assez poussés selon moi dans ce tome: chose assez compréhensible en comparaison avec le nombre de personnage. Je suis donc impatiente de lire le tome 2 que je garde pour ma PAL* de Novembre tout en classant ce tome-ci en tant que très très bonne lecture.
Ma note: ★★★★★
PAL* : pile à lire
Publicités

4 réflexions au sujet de « Miss Perigrine et les enfants particuliers (I) »

    1. Merci beaucoup pour ce gentil commentaire! Oui, je t’encourage à lire cette trilogie qui nous plonge dans un univers merveilleux! J’ai hâte de commencer le second opus, en espérant qu’il continue dans la lancée du premier 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s