Coup de ♡·Critiques

Illuminae (I): Dossier Alexander – OI

1507-1
Auteurs : Amie Kaufman et Jay Kristoff
Éditeur : Casterman
Collection : Casterman
Parution : 2016
Pages : 307
EAN: 9782203106536
Ce matin de 2575, lorsque Kady rompt avec Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi même, leur planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi – BeiTech. Obligés de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra – le seul en qui elle peut avoir confiance -, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange… Ce matin de 2575, lorsque Kady quitte Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi, sa planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi – Bei Tech. Obligée de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra avec lequel elle communique secrètement, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui pointent les manquements et la duplicité de leur propre état-major.
Mon avis:
J’ai craqué pour ce roman d’abord pour sa couverture si attrayante. En outre, le résumé m’intriguait énormément. Puis, quand j’ai feuilletais le livre rapidement dans la librairie, j’ai compris qu’il ne me restait plus qu’une chose à faire: l’acheter et le lire au plus vite.
Par où commencer? D’abord par ce qui se voit au premier abord. Le livre à une forme particulière qui fait de lui une oeuvre unique. C’est la première fois que je lis un livre de ce genre. L’histoire n’est pas narrée comme dans un roman, mais il s’agit en réalité d’une succession de documents (confidentiels ou non) qui sont rassemblés dans un énorme rapport sur ce qu’il s’est passé. Cela a pour résultat de donner au lecture une impression de renouveau à chaque page puisque le format n’est pas le même. On navigue aussi bien entre des emails personnels, des rapports confidentiels, des résumés de vidéosuveillance… On se retrouve plongé tête en première dans l’action dès la première page.
D’ailleurs, tout n’est qu’action dans ce livre, passé les 100 premières pages qui sont là pour un peu planter le décors et les personnages principaux. On ne s’ennuie à aucun moment. J’ai d’ailleurs beaucoup souffert de ça car c’était une véritable torture de devoir m’arrêter à chaque fois de lire en pleine action. Il y a un suspens de dingue, tout est vraiment prenant.
J’ai vraiment adoré tous les personnages: il n’y en a aucun que je déteste. Je trouve qu’ils sont extrêmement bien construits et représentés. On ne peut qu’aimer Kady avec son caractère bien trempé et son courage. Ezra est à mourir du début à la fin et donne au roman un ton assez léger qui n’est pas négligeable pour détendre l’ambiance. Le sort des autres personnages secondaires ne nous laisse pas de marbre et je me demande encore comment j’ai réussi à ne pas pleurer.
Mon personnage préféré reste cependant Aidan. Et oui, ça t’en bouche un coin. J’ai vraiment eu un coup de coeur pour l’IA qui, au final, ne fait rien de plus qu’aider à sauver un maximum de gens, qu’importe si cela passe par la mort de quelques uns. Au fil de la lecture et des actions, Aidan devient de plus en plus humain au point de créer avec Kady un lien de proximité incroyable. Il lui sauve la vie plus d’une fois, et elle également. C’est un personnage dualiste comme je les aime: tu commences à me connaître maintenant.
Ce fut une lecture incroyable, riche en émotions du début à la fin. L’action commence dès la première ligne. L’intégralité du roman est bercé par l’humour, la dérision. Ce roman extraordinaire ne ressemble à aucun autre et c’est justement en ça qu’il me plait. J’ai vraiment eu un énorme coup de coeur comme j’en ai rarement eu, autant pour la forme que pour le fond. L’intrigue est déchirante et intense à souhait.
 Ma note: ❤️❤️❤️❤️❤️
Publicités

2 réflexions au sujet de « Illuminae (I): Dossier Alexander – OI »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s